La fasciathérapie Emmett : qu’est-ce que c’est ?

La fasciathérapie Emmett est une méthode de soins douce et naturelle. Elle fait partie des thérapies manuelles, comme la kinésithérapie, l'acupressure ou encore la technique Bowen. Bien sûr, elle a sa propre technique et approche du soin. Alors, qu’en est-il réellement de la fasciathérapie Emmett ? En quoi consiste-t-elle ?

Comment se pratique la fasciathérapie Emmett ?

Technique EmmettLa fasciathérapie Emmett utilise, comme son nom l’indique, les fascias, un tissu conjonctif présent partout dans le corps. Le but de la fasciathérapie est de stimuler certaines zones des fascias afin de donner (ou de redonner) une ou des informations au corps. Les fascias n’ont donc rien à voir avec le mot « facial » lié au visage.

fasciathérapie EmmettLa technique "fasciathérapie Emmett" que j’utilise, du nom de Ross Emmett, son inventeur, utilise la peau comme un écran tactile. En appliquant très légèrement les doigts à certains endroits du corps, des impulsions sont envoyées directement aux muscles et aux tendons. Le système nerveux envoie cette stimulation du tissu conjonctif au cerveau et, ce dernier, renvoie alors des informations correctives à l’ensemble du corps. Ainsi, les blocages se dissolvent et le corps retrouve son équilibre et une sensation de bien-être très rapidement. En effet, les résultats sont très souvent ressentis immédiatement.

Déjà bien développée dans les pays anglo-saxons et en Asie, la fasciathérapie Emmett se développe fortement en Europe, notamment aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse, en Autriche et dans bien d’autres pays. On dénombre actuellement plusieurs dizaines de milliers de praticiens en fasciathérapie Emmett dans plus de 35 pays.

Comment se déroule une séance de fasciathérapie Emmett ?

fasciathérapie EmmettUne séance de fasciathérapie dure en moyenne entre 30 minutes et 1 heure. Elle peut être réalisée en position assise, debout ou couchée pour le patient. Tout dépend de l’endroit où se situe la douleur. Néanmoins, si certains points ne peuvent être pratiqués avec une seule position, d’autres peuvent être faits aussi bien assis que couché ou debout.

Lors d’une séance de fasciathérapie, on pratique en moyenne 5 points différents (plus ou moins 2). Ceci, afin de ne pas trop perturber le corps avec un nombre important d’informations différentes.

fasciathérapie EmmettEn règle générale, les effets positifs sur la douleur sont ressentis immédiatement. Cependant, il arrive parfois que, dans les heures qui suivent le soin, la douleur s’intensifie ou se déplace dans une autre partie du corps. Cela n’est pas mauvais signe, bien au contraire. En effet, le corps réagit aux différents points exercés et s’approprie alors une nouvelle façon de se comporter. Des années de mauvaises postures ou de mauvaises habitudes contribuent à ce genre de ressentis. Néanmoins, en peu de temps, les choses rentrent dans l’ordre et les douleurs disparaissent alors rapidement. Les points pratiqués peuvent être combinés entre eux pour une plus grande efficacité.

Le Psoas, le muscle des émotions

fasciathérapie EmmettL’un des muscles le plus important dans cette technique est le psoas. En effet, ce dernier, situé dans la région du ventre fait la liaison entre la partie supérieure et inférieure du corps. Les médecines traditionnelles nomment cette région le "hara" (que l’on retrouve aussi dans le mot japonais « hara-kiri ») ou "dantian" en chinois. Cette région est connue pour être notre deuxième cerveau. Elle envoie, en effet, plus d’influx nerveux que notre cerveau lui-même.


À lire également :

Les fascias : qu’est-ce que c’est ?
Que soigne la fasciathérapie Emmett ?
Articles sur la fasciathérapie

Technique Emmett formation diplomante